Nous avons actuellement plus de 76 visiteurs connectés sur nos sites (dont 17 sur generationmp3.com - 52 sur le forum)

Écrit par
Greg T.

Test Apple iPhone par MobileHub

Jeudi 27 septembre 2007 à 20:54 | Dans la catégorie Tests
Apple iPhone


Après avoir passé 5 jours avec l’iPhone de mes amis de GénérationMP3, je me sens un peu perdu. Jamais un téléphone/smartphones/PDA ne m’aura posé un tel dilemne. Il y a les modèles que je n’utiliserai pas tant les lacunes sont importantes. A l’inverse, il y a ceux dont les quelques défauts ne sont pas rédhibitoires. Et il y a l’iPhone qui me pose un vrai problème. Durant ces jours passés à l’utiliser, je n’ai cessé de naviguer entre excitation et frustration car cet iPod souffle le chaud et le froid.
Apple iPhone


Par certains côtés, il est extraordinaire. Esthétiquement très réussi, il est beau, solide et se distingue de ce qui se fait sur le marché. L’écran est une pure merveille. Grand, lumineux, avec un rendu exceptionnel, c’est un plaisir de le regarder. D’autant que l’interface graphique d’Apple est très réussie et qu’aucun ralentissement ne vient ternir le plaisir que l’on éprouve à l’utiliser. C’est beau, cela donne vraiment envie. Apple a compris à quel point l’esthétique est important. Prenez un terminal sous Windows Mobile à côté et admirez la laideur de l’interface.

Apple iPhone


Apple a décidé de nous faire vivre une vraie expérience, quelque chose de différent. En plus de l’écran et de l’interface graphique, la firme de Cuppertino nous propose une interface tactile innovante. Déjà, aucun problème pour appuyer sur un bouton avec les doigts. Nul besoin d’un stylet pour essayer d’appuyer sur un bouton de 10×10 pixels. Ici les boutons sont suffisamment grands. On peut néanmoins frapper à côté surtout au niveau du clavier virtuel. Il faut s’y habituer au début. J’avais tendance à frapper la touche d’à côté. J’ai d’ailleurs remarqué que l’interface ne s’utilise qu’avec les doigts. Pas moyen d’appuyer avec un stylo ou un stylet de PDA, cela ne marche pas.

Apple iPhone


Pour en revenir à l’interface tactile, il est vraiment très plaisant de se déplacer dans une page web en faisant glisser le doigt ou de zoomer/dézoomer sur une image avec deux doigts. Cela paraît peut-être bête mais c’est agréable.

Autres sources de plaisir, les applications. Pas toutes non. Je retiens surtout le navigateur Web Safari, le client email, YouTube et Google Maps. Sans rentrer dans le détail, j’ai apprécié la capacité de l’iPhone a afficher fidèlement les emails aux formats HTML et les pièces jointes (excel, word, pdf) ainsi que le rendu des pages web sous Safari. L’iPhone permet d’afficher fidèlement des sites traditionnels non adaptés pour les mobiles. Bien sûr, on est souvent obligé de jouer avec le niveau de zoom mais cela fonctionne bien.

Apple iPhone


Il y a encore beaucoup de choses à dire mais étant donné que je ne l’ai eu que quelques jours, qu’il s’agit d’un modèle US désimlocké et que les tests foisonnent sur le web (lisez les 22 pages de celui de Mobinaute !), je m’arrête là.

Voilà pour le côté idyllique. Maintenant parlons des choses qui fâchent et il y en a. Innovant sur bien des points, l’iPhone nous ramène à l’âge de pierre de la téléphonie mobile sur d’autres.

Voici quelques exemples (liste non exhaustive) :
  • Impossible de récupérer une pièce jointe d’un email
  • Impossible de télécharger une image ou un fichier depuis un site Internet
  • Impossible de visionner un fichier word, excel, PDF autrement que via un email en pièce jointe
  • Impossible d’importer/exporter des contacts depuis/vers la carte SIM
  • Impossible de transférer un SMS
  • Une vidéo lue depuis Internet peut l’être en portrait ou paysage mais depuis iTunes c’est uniquement en paysage
  • Pas de glisser/déposer depuis iTunes pour la musique, il faut obligatoirement passer par des listes de lecture
  • Pas de machine virtuelle java
  • Absence de lecteur Flash
  • Pas de mémoire externe
  • Le clavier virtuel est mal adapté pour la saisie de longs textes, surtout lorsque l’on doit revenir sur une faute de frappe
  • Impossible de rechercher un contact en tapant une partie de son nom ou en sélectionnant une lettre, il faut faire défiler
  • Impossible d’ajouter ses propres sonneries
  • Seules quelques oreillettes Bluetooth sont compatibles
  • La prise jack 3,5mm pas vraiment standard
  • etc.
Apple iPhone


De plus, puisque nous sommes dans le monde Apple, l’iPhone est bridé et ne prend en charge que les formats audios et vidéos supportés par la Pomme ce qui est très limité par rapport à la concurrence.

Je regrette également que l’on ne puisse pas passer du format portrait au format paysage lorsqu’on le souhaite comme sur Windows Mobile par exemple. On ne peut le faire que si l’application a été prévue pour.

L’iPhone est un ogre au niveau consommation de données surtout avec YouTube et Google Maps. Ces deux applications ne peuvent être utilisées qu’avec une liaison Wi-Fi sinon gare à la facture. Le surf via Safari est également un aspirateur à data. En moins de 5 minutes, j’ai laissé filer plus de 3Mo sur mon forfait et encore en faisant attention. L’iPhone ne peut exprimer son potentiel qu’avec des forfaits data illimités ou très généreux mais en aucun cas avec ceux proposés en France. Si Orange ne propose pas des forfaits adaptés, la rumeur actuelle tend à prouver le contraire, le potentiel de l’iPhone sera amputé sérieusement.

Dernier grief vis à vis de l’iPhone. Certains y verront une force d’autres un gros point négatif. Apple a voulu simplifier l’usage des smartphones/PDAPhones/téléphones multimédias qui peuvent rebuter les non technophiles. Apple a tout fait pour simplifier l’usage de l’iPhone pour un novice en éliminant les fonctions annexes ou trop compliquées. Cela se traduit notamment par une quasi absence de paramètrages et d’options dans bon nombre d’applications. L’exemple le plus flagrant est l’APN. Déjà, techniquement c’est très limité (pas d’autofocus, pas de flash etc.). Mais au niveau logiciel c’est encore pire. Le logiciel de prise de vue ne permet qu’une seule chose : prendre une photo. Pas de mode macro, de zoom, de réglage des couleurs, d’options… Il n’y a rien. Ni vidéo d’ailleurs.

On retrouve ce dépouillement dans quasiment toutes les applications. Il est également surprenant de constater qu’il n’y a aucun menu pour les quelques paramètrages disponibles dans certaines applications. Il faut obligatoirement sortir de l’application et aller dans le menu de configuration du téléphone puis dans la section dédiée à l’application.

Pour conclure, l’iPhone, c’est la vision de la téléphonie mobile par Apple. Quelque chose qui ne ressemble pas à ce que l’on connaît. Jobs veut réinventer le téléphone et fait fi de ce qui existe depuis des années. Bénéfique sur certains points, c’est beaucoup plus discutable sur d’autres. Et voilà bien le problème car oui l’iPhone me fait envie. J’ai vraiment pris du plaisir à l’utiliser notamment pour les applications web et email. Mais de l’autre je suis totalement déçu et bon nombre des défauts évoqués sont de réels freins pour moi. Si on ajoute le fait que l’on ne sait absolument pas comment Apple va faire évoluer son téléphone et qu’acheter un iPhone est un investissement financier non négligeable, cela n’est vraiment pas évident.

Je pense donc que je vais attendre l’année prochaine, histoire d’avoir un peu de recul pour voir comment Apple va faire évoluer son téléphone au niveau logiciel et si une nouvelle version 3G est prévue à court terme.

Apple iPhone


2 commentaires

Flux RSS des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

- Devenir membre



 
 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail