Nous avons actuellement plus de 225 visiteurs connectés sur nos sites (dont 18 sur generationmp3.com - 204 sur le forum)

Écrit par
Greg T.

Test iPhone 3G : GPS, la route sera longue

Lundi 18 août 2008 à 12:34 | Dans la catégorie Mon iPhone 3G au quotidien, Tests

Avec la 3G, le GPS est l’autre apport majeur au niveau matériel. Si la 3G apporte un plus indéniable, on ne peut pas en dire autant du GPS dont l’intérêt est pour le moment assez faible.

On peut saluer la rapidité avec laquelle le GPS est opérationnel, quasiment immédiatement après l’avoir activé. De plus, il se montre précis. En tout cas pour ma part je n’ai pas relevé de problème de positionnement même si certains témoignages font état d’écarts possibles plus ou moins importants.

iPhone_GPS_01.jpg

Reste qu’avec les applications proposées nativement par Apple, on reste sur notre faim car finalement le GPS sert peu.

On peut géolocaliser ses photos prises avec l’APN. Sympa mais pas indispensable surtout que lors de la visualisation des photos on ne peut pas voir ladite position faute de pouvoir consulter les métadonnées de la photo.

On aurait pu imaginer aussi pouvoir cliquer sur une image et afficher immédiatement sa position sur l’application Plans par exemple et d’autres choses du même acabit. Apple propose bien cette interaction avec les contacts par exemple. Mais Apple ne propose rien. Plus étrange encore, si vous choisissez d’envoyer une photo par email, vous perdez toutes les métadonnées dont la position GPS. Bref, Apple a encore du pain sur la planche.

Seconde application tirant profit du GPS, Plans. Et encore une fois, il n’y a rien de bien folichon. Certes, on peut afficher sa position de façon bien plus précise que la triangulation par le biais des antennes relais mais c’est tout. Lors du calcul d’un itinéraire, celui-ci ne s’actualise pas automatiquement en fonction de la position, il faut toujours passer d’une étape à l’autre à la main et en cas d’écart relancer un calcul.

iPhone_GPS_02.jpg

En mode piéton, c’est utilisable et peut rendre service mais en voiture il faut oublier. L’application Plans n’est toujours pas un vrai système de navigation routière sans compter qu’il n’y a pas de guidage vocal et autres fonctions utiles.

D’autant plus qu’il y a encore d’autres critères techniques à prendre en compte. Le premier, le plus important est l’autonomie. La puce GPS est un véritable vampire qui pompe allègrement l’énergie de la batterie. Du coup, en mode piéton, il n’est pas envisageable de l’utiliser pour faire un marathon mais plutôt pour de courts sprints ou alors il faudra penser à acquérir une batterie externe de secours.

Quant à un usage voiture, si l’autonomie ne posera pas de soucis car un branchement sur allume-cigare sera de mise, il nécessitera d’acquérir des équipements en sus qui vont alourdir la facture : support voiture et recharge sur l’allume cigare soit au minimum une trentaine d’euros au mieux ce qui reste acceptable.

La douloureuse pourrait venir de l’acquisition du logiciel de navigation car si Apple ne propose rien de base, une solution d’un éditeur tiers pourrait bien coûter au moins 70 euros ou plus.

Et encore, il faudrait déjà que les éditeurs puissent proposer un tel logiciel car pour le moment les restrictions d’usage du kit de développement fournis par Apple interdisent la commercialisation de tels logiciels.

De base l’iPhone est donc très pauvre en fonctionnalités tirant profit du GPS. Il est dommage qu’Apple n’ait pas fait plus d’efforts. Il faudra donc se tourner vers l’App Store pour trouver des applications utiles et malheureusement vraisemblablement passer à la caisse.

Mise à jour du 19/08/08 : Attention, avec le firmware 2.0.2, le GPS met maintenant plus de 3 minutes pour être opérationnel. Je l’ai constaté sur le mien et cela m’a également été confirmé par d’autres utilisateurs. Méfiance donc, il y a apparemment un problème avec ce nouveau firmware.

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

- Devenir membre

Un trackback



 
 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail