Nous avons actuellement plus de 79 visiteurs connectés sur nos sites (dont 21 sur generationmp3.com - 46 sur le forum)

Écrit par
Greg T.

App Store : quel prix minimum pour une application ?

Jeudi 22 janvier 2009 à 19:01 | Dans la catégorie Tribune libre

Le prix minimum d’une application sur l’App Store est aujourd’hui fixé par Apple à 0,79 euros. Avec la forte concurrence qui règne, le prix des jeux n’a cessé de baisser depuis l’été dernier à tel point que bon nombre de titres sont maintenant proposés à ce prix plancher.

Ce tarif ravit sans aucun doute les acheteurs qui peuvent acquérir plus de titres et qui, de plus, ne prennent pas de gros risque si le jeu ne leur convient pas ou si sa durée de vie est trop courte.

Les développeurs sont moins enthousiastes, certains souhaitant qu’Apple revoit ce prix à la hausse. Il est vrai qu’une fois les 30% de commission reversée à Apple, il ne reste pas grand chose.

Mais qu’en pense les acheteurs ? Je vous propose donc un petit sondage. Quel est selon vous le juste prix le plus bas qu’Apple devrait utiliser sur l’App Store ?

Quel prix minimum pour les applications ?

  • 0,79 euro (86%, 303 Votes)
  • 1,59 euro (9%, 32 Votes)
  • 3,99 euros (3%, 9 Votes)
  • 2,39 euros (1%, 4 Votes)
  • 2,99 euros (1%, 4 Votes)

Nombre total de votants: 352

Chargement ... Chargement …

4 commentaires

  • dfmz 22 janvier 2009 à 19:54

    J’en pense qu’un développeur devrait avoir un contrôle total sur le prix de vente de ses produits. Il est seul juge du boulot nécessaire au développement de son produit et Apple ne devrait pas s’en méler.

    Là ou Apple pourrait favoriser intelligemment les développeurs qui proposent des produits de qualité (par opposition aux plus de 50% qui proposent de la merde), c’est en proposant des versions d’évaluation des applications. Techniquement, je doute que ce soit complexe et, contrairement aux versions “lite” qui polluent le store, l’utilisateur pourrait télécharger la version complète, l’utiliser libre de restrictions pendant X jours et devoir payer pour la conserver, faute de quoi elle serait rendue inactive. Pour le développeur, plus besoin de produire deux versions et pour l’utilisateur, possibilité de tester grandeur nature. Il y a autant de merdes dans les applications gratuites que dans les applications payantes. Au moins, là, l’utilisateur pourrait faire son choix en parfaite connaissance de cause.

    Au passage, instaurer un système de classement et de navigation dans le store ne serait franchement pas du luxe. A l’heure actuelle, c’est une véritable honte tellement c’est mal fait.

  • Bloodshed 22 janvier 2009 à 21:01

    Non ca serait une très mauvaise idée de ne mettre aucun plancher. On se retrouverait avec des tas d’applications (de merde) à 10 centimes d’euro et plus aucun vrai éditeur de logiciel n’oserait se lancer dans le developpement sur iPhone (a perte). Il faut monter ce plancher qui est trop bas actuellement, et mettre en place un système d’évaluation comme le dit dfmz. Les consommateurs ne regardent malheureusement que le prix on dirait. Alors qu’il y’a moyen de faire de superbes applications sur l’iPhone, mais ce n’est pas gratuit.

  • tompim 22 janvier 2009 à 22:16

    Apple devrait aussi revoir la marge de 30% à la baisse. Déjà 25% serait bien Sourire  !

  • PsycoTyp 23 janvier 2009 à 8:58

    Faut pas oublier que l’on parle d’applications destinées à un terminal portable à petit écran dont l’autonomie est souvent remit en cause.
    Possesseur de l’iphone, j’ai pu payer 7,99€ pour SimCity, alors que j’aurais pu en payé le double si je l’avais trouvé neuf sur PC par exemple.

    Tout ça pour dire que re-hausser le plancher du prix d’application destiné au téléphone où, je pense, se pratique le plus l’achat compulsif, c’est quand même du grand n’importe quoi je trouve.

    Ce serait plus juste en effet de partir sur une revalorisation des applications professionnel (ainsi que de rajouter une catégorie “expérimental” qu’on pourrait bannir de nos recherches sur l’appstore) ou une meilleure présentation de l’appstore. C’est pas au consommateur à payer les erreurs de jeunesse d’une plateforme. Non di diou ! :P

    > Mon choix se serait porté plutôt sur 0,99€ à la rigueur, mais ça y était pas.

Flux RSS des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

- Devenir membre



 
 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail