Nous avons actuellement plus de 180 visiteurs connectés sur nos sites (dont 15 sur generationmp3.com - 154 sur le forum)

Écrit par
Greg T.

L’effet Lite pollue l’App Store

Jeudi 19 février 2009 à 23:03 | Dans la catégorie Tribune libre

Depuis le 1er jour de l’App Store, Apple interdit la publication de versions démo dans son catalogue d’applications. Les développeurs ont très vite trouver le moyen de contourner cette limitation en sortant des versions communément dénommées Lite ou Free (gratuit en français).

Soyons franc, Apple fait de la sémantique et s’il interdit de voir explicitement apparaître le terme “demo” dans les titres ou descriptifs, ces versions Lite ont tout de la démo et il n’y a aucun doute qu’Apple joue l’hypocrite. En effet, ces version lite ne s’apparentent généralement pas à ce que l’on peut qualifier d’application à part entière ayant un périmètre réduit tant certains éditeurs, développeurs brident la version Lite par rapport à la version payante. Le summum que j’ai trouvé est un jeu de voitures dont je tairais le nom dont on fait le tour en moins de 2 minutes dès la première session de jeu.

De plus, les éditeurs et développeurs ne se cachent pas dans leur descriptif et même carrément dans l’application pour nous inciter à acheter la version complète.

Avec le temps je constate que ces versions Lite pullulent littéralement sur l’App Store et je vois apparaître plusieurs effets pervers qui personnellement me gênent profondément. Je ne sais pas combien il y a en mais une recherche rapide sur l’App Store m’a permis dans dénicher facilement plus de 1 000 et j’ai arrêté mes investigations car j’en avais littéralement marre de cliquer sur le lien “Résultats suivants” pour faire le total.

Mais revenons à ces effets pervers.

Premièrement, cela gonfle artificiellement le nombre d’applications disponibles dans l’App Store. Ainsi, entre la version payante et sa version Lite, cela compte pour deux titres. Facile donc de publier des chiffres dithyrambiques où l’on annonce fièrement avoir dépassé les 15 000 applications.

Second effet pervers, cela nuit à la navigation des l’App Store en renforçant son côté bordélique et en rallongeant les listes de résultats. L’App Store n’a pas besoin de cela.

De plus, cela vient gêner l’exposition des vraies applications gratuites car ces versions Lite qui n’ont d’autre but que d’inciter à acquérir les versions payantes se retrouvent mélangées avec les autres. L’exemple le plus flagrant se trouve dans le classement des applications gratuites. Au moment où je rédige ce billet, j’ai compté 5 applications Lite dans le top 10 et 11 dans le top 25 faisant donc reculer dans le classement les vraies applications gratuites. On pourrait qualifier cela de concurrence déloyale. Vous allez me dire, Apple et les éditeurs, développeurs, sont là pour faire du business donc rien de choquant ?

Personnellement, je pense qu’Apple devrait agir et à mesure que le phénomène va s’amplifier, les effets négatifs ne vont faire que s’accroître au détriment des clients.

Apple devrait clairement se positionner et autoriser les démos. De plus, il faudrait retirer ces versions démo des classements gratuits et des listes de résultat en affichant par exemple le lien vers la version démo au sein de la fiche de la version complète et non en considérant qu’il s’agit de deux applications distinctes.

Voilà, ce n’est que mon avis personnel et mon coût de gueule mais vous, vous en pensez quoi ?

5 commentaires

  • ghinzu 20 février 2009 à 0:27

    bah je dois avouer que je suis plutot d accord surtout sur le fait de séparé les demo des véritable applications gratuite .

  • kyoshiro 20 février 2009 à 0:44

    C’est pas mieux de mettre ce coup de gueule en forum ? j’ai failli croire que c’était un article xD

  • terloup2 20 février 2009 à 1:40

    Apple aurait dû autoriser les démos dès le début en créant une catégorie à part dans l’app store. Bon là je pense que c’est beaucoup trop tard.

  • iMike 20 février 2009 à 4:46

    Oui mais des démos, ça sonne trop cheapos pour Apple. Lite, ça c’est classe.

    Ceci dit, il serait effectivement bon qu’Apple sépare le bon grain de l’ivraie, les démos des applis normales.

  • François K. 22 février 2009 à 15:25

    Tu as bien raison Greg, mais depuis le temps que l’AppStore existe (8 mois), il y en a eu du bordel de fait et je ne sais pas si Apple aura l’envie de faire le ménage dans toute sa BDD (quoiqu’avec une petite requête, c’est vite fait).

    Dans tous les cas, comme tu le dis, les développeurs et éditeurs sont dans le coup, donc je pense qu’ils gueuleront également à leur tour si Apple impose cela !!!

Flux RSS des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

- Devenir membre



 
 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail