Nous avons actuellement plus de 214 visiteurs connectés sur nos sites (dont 14 sur generationmp3.com - 195 sur le forum)

Écrit par
Greg T.

SFR déçoit également l’UFC-Que Choisir

Vendredi 27 février 2009 à 19:16 | Dans la catégorie Actualité

logo_sfr.jpg

Compagnon de bataille de SFR et Bouygues Telecom pour faire casser l’exclusivité de la vente de l’iPhone par Orange, l’UFC-Que Choisir vient de découvrir la triste réalité des choses.

En effet, l’association est déçue des tarifs dévoilés. Interrogée par le site PC Inpact, Marie de Prandieres une juriste de l’association a déclarée :

Nous sommes extrêmement déçus, ça nous laisse penser qu’on est à nouveau victime de l’oligopole des opérateurs en France.

6 commentaires

  • grendel2000 27 février 2009 à 21:13

    Je trouve complètement paranoïaque d’essayer de trouver un complot ou il n’y en a probablement pas. SFR a dépensé un fric fou pour casser l’exclu d’orange sur l’iphone, ils ont gagné tant mieux pour eux, bien  que je ne comprenne pas vraiment sur quelle base (ils ont également des exclus sur des mobiles).
    Bref, ceci étant dit, que pensiez vous qu’ils allaient faire? le distribuer gratuitement dans les rues? Il ne s’agit pas du combat de robin des bois contre le sheriff de nottingham, mais d’un énorme opérateur de téléphonie contre un autre géant de l’industrie: leur but final étant de faire la maximum de pognon me semble t’il.

    Pour SFR, l’iphone est un produit de fidélisation d’audience, du genre “ne partez pas, vous aurez aussi l’iphone en restant chez nous”. Franchement si orange en vend des wagons au prix qu’ils pratiquent, je ne vois pas pourquoi SFR se gènerait

  • pfmartin25 27 février 2009 à 23:22

    Parfaitement d’accord avec grendel2000. De plus, comment négocier des tarifs de gros alors que d’une, SFR est un nouveau distributeur pour Apple et n’a pas connaissance pour le moment des offres associées avec son produit chez cet opérateur, et de deux qu’aucun résultat net de vente en valeur et en volume n’est encore dispo même si la demande est forte?

    Et vu le prix que Bouygues et SFR ont du mettre dans ce différent juridique, ainsi que dans la promo à venir, j’espère que pour eux 99€ ou 199€ justement ce n’est pas trop peu! Car Orange pratique ces tarifs car il est un distributeur “installé”…

    Des cours d’économie pour l’UFC ne seraient pas de trop.

  • kyoshiro 28 février 2009 à 1:21

    on est decu davoir les meme tarifs qu’orange. mais il est tout a fait vrai que en situation doligopole, il serait plus judicieux pour les concurrents de pratiquer une strategie dalignement etant donné que ca marche super bien.dautant plus quils sont en phase de fidelisation et non de prospection. on orait pu voir des offres interessantes si le nombre de concurrents etait plus important dont le but serait de prospecter des clients. cest la vie…

  • dfmz 28 février 2009 à 12:03

    Ce n’est pas de la paranoIa. Il y a bel et bien en France un problème de concurrence sur le marché de la téléphonie mobile. Ca ne date pas de l’iPhone et ce n’est pas un secret.

    Comme vous avez pu le lire dans un post d’hier, O2 en Angleterre (un pays qui compte 1 million d’habitants de moins que la France) à réussi à passer le cap du million de pièces vendues. Comment-ont-ils fait? Tout simplement en jouant le jeu d’un marché hyper concurrentiel ou le client (plutôt que l’opérateur) est roi. Résultat, on y trouve l’iPhone (mais aussi le Storm et d’autres produits dernier cri) à des prix allant de 0 à 149€ environ, selon le forfait choisi.

    En France, c’est le règne de l’immobilisme.

    C’est à se demander si Orange et SFR/Vodafone ne rattrappent pas sur le dos de leurs clients français ce qu’ils ne gagnent pas en Angleterre. Ou en Allemagne. Ou en Espagne. Ou même en Italie.

    Au passage, peu importe combien casser l’exclu Orange a pu leur coûter. Ils (BT et SFR) ont fait la meilleure affaire du monde sur ce coup là: ils ont laissé Orange essuyer les plâtres et faire la publicité de l’iPhone à leur place. Leurs frais de justice (qui ne s’élèvent pas à des millions d’euros, contrairement à ce que vous pourriez penser) sont ridicules au regard de ce qu’il ont gagné. Ils n’ont plus qu’a mettre l’iphone en vitrine et imprimer quels kakémonos et le tour est joué.

    Quant au prix d’achat du terminal, les lois francaises et européennes encadrent strictement les tarifs “à la tête du client” et, à volume d’achats égal, deux clients doivent OBLIGATOIREMENT avoir accés à un tarif (toutes remises confondues) IDENTIQUE. Volume qui est calculé à partir de prévisonnels, pas du volume déja réalisé. Même si Apple a du consentir à Orange une remise supplémentaire lors du lancement de l’iPhone il y a 2 ans pour participer financièrement au coût de lancement du produit (budgets co-op, etc.), étant donné l’état du marché aujourd’hui, les trois opérateurs sont à égalité dans la mesure ou même l’éleveur de chèvres au fond du Larzac est au courant que l’iPhone existe et qu’il peut le trouver chez SFR, BT et Orange.

    Je suis désolé d’avoir à vous le dire, mais la teneur de vos propos reflète une méconnaissance totale du marché de la téléphonie mobile et de la grande distribution.

  • grendel2000 28 février 2009 à 12:18

    Que le marché britannique soit plus concurrentiel est un fait incontestable, mais pas uniquement pour la téléphonie mobile que je sache, c’est dans de nombreux domaines.

    Ceci étant dit je ne remets pas en cause l’immobilisme du marché hexagonal, je réagis simplement au fait que les gens tombent des nues en se rendant compte que SFR va pratiquer les mêmes tarifs qu’Orange. Ce n’est pas vraiment une surprise à mon avis et je ne pense pas qu’il y ait besoin d’une quelconque entente ou d’un complot ourdi par les 3 grands pour arriver à cette conclusion.

    sur le fond nous sommes d’accord sur l’état du marché français, je remets juste en question la notion de complot qui, dans ce cas en tout cas, me semble complètement farfelue

  • dfmz 28 février 2009 à 13:20

    @Grendel: imagine-toi à la place du responsable de boutique SFR qui trépigne à l’idée de mettre une branlée à Orange qui le nargue depuis des mois avec l’iPhone. De son point de vue, moins cher = plus compétitif =plus de ventes = objectif plus vite atteint = plus grosse prime.

    Prenons maintenant les PDG d’Orange, SFR et BT qui vont déjeuner dans un endroit discret à l’abri des regards inquisiteurs une ou deux fois par an pour parler business chasse. Ont-ils plus interêt à conserver un marché stable ou à se faire une guerre ouverte sur les prix qui aurait pour conséquence inévitable une baisse de leurs marges?

    Etant donné les nombre de fois qu’ils se sont faits remonter les bretelles par le conseil de la concurrence à grands coups d’amendes manifestement pas dissuasives, peut-on vraiment qualifier ça de paranoIa de la part des associations de consommateurs et de, ben, la plupart des lecteurs de GMP3?

    Qu’en penses-tu?

Flux RSS des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

- Devenir membre



 
 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail